Questions Fréquentes

Féminité, maternité, féminisime… Tu mélanges tout! C’est quoi cette vision restrictive/dépassée/new age? T’es pas du tout féministe en fait!

Il y a plusieurs choses à clarifier ici: 

  • Ma vision dféminisme: j’ai du mal en général avec les trucs en -isme. Mais ok, si je devais le définir, ce serait quelque chose comme: être fière d’être une fille, de porter mes convictions et mes valeurs, mes spécificités biologiques et mes aspirations, respecter mon corps, mes choix, mes envies et mes limites et CEUX DES AUTRES FEMMES. En gros, que réussir ta vie veuille dire “bosser 60 heures par semaine, gérer 4 gamins et aller au resto une fois par semaine en amoureux” ou “Arrêter de travailler à l’extérieur pour consacrer du temps à ton foyer, tes enfants, ton conjoint, ton chat et ton jardin potager”, l’important pour moi, c’est que tu puisses le faire. Tout simplement parce que c’est TA vie.  C’est juste une question de liberté. Oui, il y a encore pas mal de chemin à parcourir…
  • caractéristiques dites féminines: par exemple le fait de mettre l’amour au coeur de ses décisions, l’empathie, la gestion des relations, le soin, la recherche d’harmonie, la variabilité, la création, la transformation,  l’audace. On retrouve ces caractéristiques chez tout le monde (homme et femme), en proportion variable. La biologie nous (les nanas) offrirait juste un avantage “hormonal” pour cultiver ces caractéristiques par rapport à nos compagnons testostéroneux. Cela ne veut pas dire qu’une femme ne pourra pas embrasser des caractéristiques dites masculines à merveille, ni qu’un homme sera incapable de procurer soins et empathie aux plus nécessiteux de son entourage. Ou que tout cela est inscrit dans la pierre le jour de notre naissance. On évolue et on se transforme plusieurs fois au cours d’une vie. Respire.
  • Tant que les caractéristiques féminines seront considérées comme ayant moins de valeur -qu’elles soient portées par des hommes ou des femmes, ça on s’en fout-, on ne fera pas avancer le schimlblik (oui, j’ai dû googler ça pour savoir comment l’écrire). Tant que la référence absolue sera la manière forte, et tant que nous serons de ferventes représentantes de ce modèle en étant nos meilleures ennemies, nous ne verrons pas de réelles avancées dans l’équité entre hommes et femmes. La voie du milieu, ma sœur. L’équilibre. Si tout ça te parait (au mieux) bizarre, c’est pas grave. Laisse-toi le temps d’y réfléchir et j’y reviendrai souvent ici sur le blog
Je fais comment pour (re)trouver clarté et courage quand j’ai l’impression d’être complètement dépassée/ de m’éteindre lentement/ de couler à pic.

C’est dur. Mais on a pas le droit de se plaindre, y’a des enfants qui meurent en Afrique. Ou des gens qui ne peuvent pas allumer le chauffage au bout de sa rue. On sait. Mais quand même, des fois, c’est dur. Le sentiment de solitude, d’épuisement, de perte de sens, d’incompréhension et de pression. 

Quelques antidotes

  • coucou, c’est moi!! Tu as pas atterri là par hasard. Chez MamaPower, on aborde tout cela sans filtre pour pouvoir avancer. 
  • Pouvoir compter sur une communauté solide et bienveillante: Tes copines d’enfance ou de boulot, les nanas du cours de grossesse ou du groupe de parole sur la crise d’adolescence, ta mère, ta voisine, Facebook ou Instagram. Peu importe. Constitue-toi un groupe de personnes avec qui tu peux échanger et parler sans avoir peur d’être jugée. 
  • Travailler sur soi: faire un point sur son histoire, ses priorités, ses valeurs, ses envies, ses projets est toujours salvateur. 
  • Accepter d’être imparfaite:  Mettre en pratique ce que l’on répète souvent à ses enfants: “c’est pas grave de se tromper, l’important c’est d’essayer et de ne pas abandonner”. Respire, lâche du lest, tes enfants ne seront pas traumatisés si tu cries de temps en temps ou s’ils jouent avec des Barbies. 
  • Accepter que la vie nous offre plein de moments d’apprentissage. Alors, oui, parfois vraiment merdiques, mais qui nous donne l’occasion de revenir à l’essentiel et de faire le point. 
  • Faire entrer autant que possible la simplicité dans sa vie. Je te défie de trouver un seul moment de vraie joie qui n’implique pas le rire, le partage, le sentiment d’appartenance ou la nature (ils sont tous liés mais bref). Des choses finalement très simples… et qui nous manque pourtant beaucoup au quotidien. 
Pourquoi un podcast? Qui a le temps pour ça? 

Un podcast, c’est comme un blog audio. Si dans ta vie, tu plies du linge, fais à manger, fais des courses, fais des trajets en voiture, amènes tes enfants au parc ou tout autre truc passionnant de la sorte, tu as le temps pour écouter un podcast. Qui aurait cru que plier des slips Cars changeraient ta vie? 

Tu fais quoi pour de vrai dans la vie? 

J’ai un diplôme de démographe, mais j’ai jamais aimé mettre les gens dans des cases. Pour gagner ma vie, j’enseigne le français langue étrangère depuis 7 ans. J’écris aussi en freelance et fais toute sorte de missions pour de petites entreprises. Quand ma première fille est née, j’ai milité dans plusieurs associations d’aide à la parentalité. J’y ai beaucoup appris sur les défis que rencontrent aujourd’hui les parents, et surtout les mères. Et oui. Et encore pour un moment on dirait… J’exploite la nature dans mon jardin pour qu’elle nous donne à manger, un peu. J’aime bosser chez moi. Je déteste les open space. MamaPower est mon projet de cœur, mon 3ème bébé, destiné à grandir et s’épanouir. Je vis en Espagne, je suis la mère de deux filles (pour l’instant), d’un chien que j’aime d’amour et d’un chat qui me déteste. On m’a dit que c’était mauvais signe énergétiquement. 

Tu peux me contacter (info@mamapower.fr) si tu veux m’offrir un voyage ***** de 3 semaines à Bali. Seule. 

J’ai une question qui n’est pas dans cette liste, je fais quoi? 

Tu m’envoies un mail (info@mamapower.fr) ou tu me contactes sur Instagram

Inscris-toi!

Avant de (vouloir) jeter tes enfants par la fenêtre, inscris-toi et reçois les seuls emails qui te donnent des ailes. Pour prendre du recul et déculpabiliser, s’inspirer et rigoler, oser et agir en te faisant confiance. Pour changer ta vie et le monde avec. ✨

Non merci, je ne préfère pas. J’adore détester ma vie.